Face au lac de la Pointe Taillon, les vélos peuvent chanter
16295
post-template-default,single,single-post,postid-16295,single-format-standard,bridge-core-1.0.4,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-18.0.9,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive
 

Face au lac de la Pointe Taillon, les vélos peuvent chanter

Face au lac de la Pointe Taillon, les vélos peuvent chanter

Patiemment, en roulant le Québec avec la petite reine, nous rêvons. Au paradis du vélo, la véloroute des bleuets nous a encore charmé. Reçus comme des rois par les gens du Lac Saint-Jean, des géants dans le seul pays ou les vélos peuvent chanter.

Face au Lac

Face au lac, l’homme peint.
Du violet, du vert, du bleu,
Le pinceau court et colore.
L’homme sourit et peint.

Ici un reflet, là de l’écume,
Un nuage, le rivage,
Les détails prennent vie,
L’homme sourit et peint.

On le croirait réel ce lac,
L’eau semble couler.
Sous le pinceau la couleur.
L’homme sourit et peint.

Et soudain…
L’eau semble s’agiter,
Dans le lac tant admiré.
L’homme ne peint plus.

Il s’est noyé…

Dans son bonheur.

de Marie Turenne

 

Vélocamping Parc National de la Pointe Taillon

Véloroute des Bleuets

No Comments

Post A Comment

Bitnami